menu

05 62 66 21 78

mairie.seissan@wanadoo.fr

Le Castelnau de Seissan

AccueilHistoireLe Castelnau de Seissan
AccueilHistoireLe Castelnau de Seissan

Le castelnau

De nombreux vestiges découverts au lieu-dit « Le Gléyzia » sur la rive droite du Gers, attestent une présence gallo-romaine.

L’ancien Seissan a disparu, mais une nouvelle cité a vu le jour au XIIème siècle sur la rive gauche du Gers autour d’un château, dont il ne reste que la tour. Elle est située au Sud-Est de l’agglomération sur un petit promontoire triangulaire au confluent du Gers et d’un petit ruisseau La Rouquette. Le château dont elle faisait partie, appartenait à l’abbaye de Faget-Abbatial, propriétaire de la ville de Seissan. Il a aujourd’hui entièrement disparu. Les maisons disposées en cercle autour du château donnaient sur l’enceinte fortifiée elle-même ceinturée de fossés. Un pont-levis donnait accès au château.

La tour carrée

Il s’agit d’une tour carrée de 5,80 m de côté et de 24 m de hauteur, couverte d’un toit en tuile et construite en pierres. On note une différence entre les deux parties haute et basse. Il y a peu d’ouvertures, les faces Ouest et Nord n’en ont pas, la face Est a deux portes. Ce type de tour, qui semble faire transition entre le donjon en bois et les premières forteresses, est représentatif de l’architecture militaire du XIIIème siècle. Sa valeur militaire apparaît des plus médiocres. C’est une maison forte dans laquelle on se barricadait en cas de danger. C’est peut-être sa faible valeur qui a motivé son abandon au milieu du XIIIème siècle. Par la suite, une bastide s’est développée au nord de l’enceinte.

La maison Abbatiale

La maison abbatiale du XVème siècle à encorbellement, est composée d’un soubassement de pierre et d’un étage en encorbellement édifié en colombages disposés en croix de St-André.